• 22 juillet 2024 18h55

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Culte d’installation du Vaudou du « dieu guerrier » ou « Flimani Kokou »: Vaudou, au bon plaisir des esprits

ByAristo

Mai 20, 2022

Cette religion est bâtie autour des esprits de la nature et des ancêtres, qu’on appelle « vodoun ». C’est l’occasion pour les adeptes de se retrouver, de sortir leurs divinités, de danser.

Ce petit pays d’Afrique de l’Ouest, qui compte 8 millions d’habitants, est le berceau de cette religion bâtie autour des forces de la nature (l’eau, le feu, l’air, la terre) et du culte des ancêtres qui interviennent depuis l’au-delà. Les vaudous sont des esprits qui sont partout. A travers ces esprits divinisés, rassemblés dans un panthéon vaudou, les initiés communiquent avec Dieu, un Dieu créateur qui est au-dessus de tout.

Kokou ( Flimani Koku ) est une divinité vaudou vénérée et crainte en Afrique de l’Ouest, notamment au Bénin, au Togo, également au Nigeria (orisha).

À l’origine, c’est un dieu guerrier, considéré comme l’un des plus cruels, devenu un dieu protecteur.

Après les offrandes, les adeptes (kokoussi) revêtus d’un pagne en raphia (alatsi), se badigeonnent le visage et le corps d’un mélange de couleur jaune (hadja), composé d’œufs, de maïs et d’huile de palme (amidjin). Adultes et enfants entrent en transe. Certains se lacèrent le corps à l’aide des morceaux de bouteilles, sans souffrance ou saignement apparents.

Voici ci-dessous le lien du déroulement de la cérémonie d’installation du vaudou Flimani Kokou.

By Aristo