• 13 juin 2024 9h12

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Fêtes de fin d’année sur fond d’intoxication alimentaire : Vigilance !

ByAristo

Déc 17, 2023

Les fêtes de fin d’année ne vont pas sans le déferlement sur les marchés togolais de produits contrefaits, falsifiés et périmés. Aussi bien à Noël qu’au nouvel an, c’est le même tarif.

Ce ne sera pas cette fin d’année 2023 qui fera exception à cette règle qui s’impose et dont les couches les plus défavorisées sont souvent victimes. Déversés en stock sur le marché, ces produits de consommation souffrant d’une intoxication criarde, ont tôt fait de séduire une clientèle qui ne peut se retenir devant des biscuits, boissons et autres aliments au prix très à la portée de tous certes, mais dont la qualité est des plus douteuses.

Mais le commun des Togolais aimant ce que leur bourse peut supporter vu le pouvoir d’achat limité auquel ils en sont réduits, ne peuvent qu’accepter cette offre aussi alléchante que nocive pour leur santé. En attendant la sortie des associations des consommateurs du Togo, notamment la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) et l’Association togolaise des consommateurs (ATC), et l’arrêté interministériel souvent signé par les ministres du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la Consommation locale, de l’Économie et des Finances, et de la Santé et de l’hygiène publique, l’opinion doit déjà prendre garde à ne pas donner prise à la consommation de ces produits qui ne respectent pas les conditions de fabrication requises. Les autorités sont attendues en ce sens pour en annoncer l’interdiction, l’importation et la commercialisation sur toute l’étendue du territoire. Elles devront travailler, au risque d’assister aux mêmes scénarios à chaque fin d’année, à tuer dans l’œuf toute tentative de mise sur le marché d’aussi sulfureuses produits.

Cela passera par une surveillance rigoureuse de ce qui se vend. Il en va de la survie des Togolais.

Source : Journal « Le Correcteur »

By Aristo