• 22 juillet 2024 21h52

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Les dangers auxquels sont confrontés les vrais hommes de Dieu au Togo

ByAristo

Juin 13, 2024

La Bible joue un rôle primordial dans le monde en tant que texte sacré pour des millions de personnes à travers l’histoire. Cette écriture sainte est une importante source de guidance, de morale et de sagesse pour les croyants chrétiens du monde entier.

Dans la Bible, la mission de Jésus-Christ, le fils de Dieu, est d’apporter le salut à l’humanité en mourant sur la croix pour les péchés de l’humanité et en offrant la possibilité de rédemption et de vie éternelle à travers la foi en lui. Sa vie, son enseignement et son sacrifice sont au cœur de la croyance chrétienne.

Les chrétiens d’aujourd’hui continuent à respecter la mission de la Bible et de Jésus-Christ dans l’humanité en vivant selon les enseignements bibliques, en partageant l’amour et la compassion prônés par Jésus, et en cherchant à répandre la bonne nouvelle de l’Évangile.

Il est toutefois important de noter que malgré les enseignements positifs et les valeurs édifiantes de la Bible, le christianisme a parfois connu des périodes de controverses, de divisions et de déviations de ses principes fondamentaux. Des exemples d’échecs peuvent être observés à travers l’histoire avec des abus de pouvoir au sein de l’Église, des conflits armés motivés par la religion, des jugements intolérants envers ceux qui pensent différemment, et bien d’autres trahisons des valeurs de paix et d’amour prônées par Jésus.

Ces échecs peuvent être vus comme des moments où les humains ont failli à suivre les préceptes de la Bible et de Jésus-Christ, préférant parfois des intérêts personnels ou politiques à la véritable essence de la foi chrétienne. Cependant, malgré ces imperfections, de nombreux chrétiens continuent à aspirer à vivre selon les enseignements de Jésus et à œuvrer pour un monde meilleur basé sur l’amour, la justice et le pardon.

Les chrétiens d’aujourd’hui comprennent-ils les pensées et les versés bibliques ?

La question soulevée concernant le déclin de la justice et la montée de l’injustice au sein du christianisme est complexe et multidimensionnelle. Pour aborder cette question, il est essentiel de reconnaître les diverses interprétations et pratiques au sein de cette religion qui ont conduit à des situations où la justice ne prévaut pas comme elle devrait.

Lorsque nous examinons les versets bibliques mentionnés, « il est difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Luc 18:25) et « que l’esclave obéisse à son maître » (Éphésiens 6:5), nous devons les contextualiser dans leur époque et comprendre leur signification profonde. Ces versets, mal interprétés ou appliqués de manière déformée, peuvent conduire à des pratiques ou des croyances qui favorisent l’injustice plutôt que la justice.

Au fil des siècles, certaines interprétations erronées de ces versets et d’autres passages bibliques ont été utilisées pour légitimer des inégalités sociales, économiques et politiques. Cela a parfois conduit à une forme de christianisme qui justifie l’exploitation, l’oppression ou la marginalisation de certains groupes de personnes. L’aliénation de la majorité au sein de l’Église et la compréhension limitée de la Bible par une minorité peuvent découler de telles interprétations biaisées.

Il est important de souligner que le message central du christianisme est celui de l’amour, de la compassion, de la justice et de l’égalité. Jésus-Christ lui-même a prêché la libération des opprimés, la défense des faibles et la réconciliation des différences. En revenant à ces principes fondamentaux et en les appliquant dans nos actions et nos comportements, l’Église peut retrouver sa mission première de promouvoir la justice et de servir les plus vulnérables de la société.

Dix reproches adressés à l’Église d’aujourd’hui

✅Le rejet de la suffisance des Écritures
✅L’ignorance au sujet de Dieu
✅On ne traite pas le mal dont souffre l’homme
✅Notre ignorance de l’évangile de Jésus-Christ
✅Un système d’invitations contraire à la Bible
✅L’ignorance quant à la nature de l’église
✅L’absence d’une discipline aimante et compatissante dans l’église
✅Le silence au sujet de la séparation
✅La psychologie et la sociologie ont évincé les écritures concernant la famille
✅Des pasteurs spirituellement sous-alimentés

L’évolution de l’Église et la prédominance d’une interprétation sélective des Écritures ont conduit à une certaine aliénation de la majorité de ses fidèles vis-à-vis des enseignements bibliques fondamentaux. Un exemple frappant de cette tendance est l’écart entre les principes de justice, de libération et d’égalité proclamés dans la Bible et la réalité de nombreux croyants aujourd’hui.

Le concept de justice sociale et de libération des opprimés est au cœur de l’enseignement biblique, et pourtant, il semble parfois mis de côté au profit d’interprétations plus convenables ou moins dérangeantes. Dans l’Évangile selon Luc, Jésus proclame sa mission en citant le prophète Ésaïe : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur » (Luc 4:18-19).

Ce message de libération et de justice résonne à travers toute la Bible, invitant les croyants à agir contre l’injustice et à se tenir du côté des opprimés. Malheureusement, dans de nombreux cas, cette parole prophétique est reléguée au second plan, laissant place à des interprétations qui maintiennent l’ordre établi ou justifient des inégalités sociales et économiques.

Il est essentiel pour les fidèles de retourner aux sources de l’enseignement biblique, de redécouvrir la vérité de la Parole et de se laisser interpeller par ses appels à la justice, à la libération et à l’amour du prochain.

Les dangers auxquels sont confrontés les vrais hommes de Dieu au Togo

Il est indéniable que les hommes de Dieu au Togo font face à divers dangers et défis dans l’exercice de leur ministère. Parmi ces dangers figurent notamment les attaques physiques et verbales de la part de ceux qui s’opposent à leur message, la stigmatisation et la diffamation de la part de certains membres de la société, ainsi que la pression et les menaces provenant de divers milieux.

Les hommes de Dieu au Togo sont souvent la cible de critiques acerbes et de fausses accusations de la part de ceux qui cherchent à discréditer leur autorité morale et spirituelle. Ces attaques peuvent prendre différentes formes, allant des calomnies et des rumeurs malveillantes à des actes de violence physique visant à les intimider et à les faire taire.

Par ailleurs, les hommes de Dieu au Togo sont également confrontés à des pressions financières et matérielles, dans un contexte où l’argent et le pouvoir exercent une influence croissante sur la société. Certains d’entre eux sont victimes de tentatives d’extorsion ou de corruption, tandis que d’autres font l’objet de menaces et de chantages visant à les pousser à se conformer à des intérêts politiques ou économiques contraires à leur mission spirituelle.

Enfin, les hommes de Dieu au Togo doivent également faire face à des défis internes, tels que la tentation, la fatigue spirituelle et l’isolement. La charge de travail et les responsabilités pastorales peuvent parfois peser lourdement sur leurs épaules, les exposant à des risques de burn-out et de découragement.

Dans ce contexte difficile, il est essentiel de soutenir et d’encourager les vrais hommes de Dieu au Togo, en reconnaissant le rôle crucial qu’ils jouent dans la société et en œuvrant pour préserver leur intégrité et leur liberté d’action. Il convient également de promouvoir un dialogue ouvert et constructif entre les différentes composantes de la société, afin de favoriser la compréhension.

La rédaction.

By Aristo