• 21 février 2024 20h27

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Togbui Charles K. AKLOBESSI-EDOH félicite la bravoure de Sa Majesté Nana Abrafikoto la Reine mère de la CEDEAO des peuples et des communautés d’Afrique pour la restitution de nos cultures et traditions.

ByAristo

Juin 5, 2023

La tradition orale en Afrique: C’est un témoignage qu’une génération transmet à la suivante, ce qui comprend non seulement ce que l’on raconte des événements du passé, mais aussi toute une littérature orale où l’imagination a sa part.

Nous en avons retenu que la tradition orale était étroitement liée à l’éducation de l’enfant dans l’Afrique traditionnelle. Elle était une véritable pédagogie. Toutefois, l’évolution des sociétés, le progrès scientifique lui ont ravi sa place dans l’éducation de l’enfant, même si elle subsiste par bribes.

Nana ABRAFI KOTO KYEREMAA: « La vie est un cadeau de Dieu, tout le monde à le droit d’en profiter malgré les situations de la vie que chacun pourrait. »

Comme c’est d’elle que nous parlons, elle est de la nationalité Ghanéenne. NANA ABRAFIKOTO KYEREMAA FLORENCE est la fondatrice du Festival National de l’Afrique (FENA) qui prône le brassage et le vivre ensemble.

Le 27 mars 2022, NANA ABRAFIKOTO KYEREMAA FLORENCE est intronisée comme la Reine mère de la CEDEAO des peuples et des communautés d’Afrique.

« La raison pour laquelle j’ai organisé cette cérémonie c’est d’abord pour la solidarité c’est à dire réunir nos différents parents afin qu’ils puissent mieux se connaître. » a expliqué Sa Majesté Nana Abrafikoto avant de poursuivre son intervention « Qu’il faut que les africains gardent leurs usses et coutumes. J’aimerais que les enfants qui sont nés hors de leur pays puissent apprendre et connaître les différents festivals de leur pays. » lors de la journée de la valorisation des cultures éwé par la communauté Ghanéenne en Côte d’Ivoire.

C’est à travers la CEDEAO et des peuples d’Afrique qu’elle profite pour faire la promotion de la culture et de la tradition.
Elle est aussi dans le social. Elle visite les orphelinats pour aller faire les dons. Elle est surtout humaniste.

Le succès est la somme de petits efforts répétés jour après jour et le fruit d’un travail d’équipe dans la bonne humeur et positivités. C’est exactement le cas du chef traditionnel de Dévégo Aklobessi-Kopé, le nommé Togbui Charles Kokou Kounakey AKLOBESSI-EDOH de faire la connaissance de la Reine mère de la CEDEAO des peuples et des communautés d’Afrique, sa Majesté Nana Abrafikoto
Kyeremaa Florence.

« … Et si tout le monde en faisait autant » , disait Emmanuel Kant. C’est ce qu’a compris le jeune prêtre vodoun et chef traditionnel, Charles Aklobessi-Edoh Kounake en félicitant Sa Majesté Nana Abrafikoto Kyeremaa Florence la Reine mère de la CEDEAO des peuples et des communautés d’Afrique pour sa noble mission de tourner nos regards vers les mânes de nos ancêtres dans la communauté CEDEAO afin de témoigner nos reconnaissances envers Mawugan le créateur.

« Comme tout africains, je dois beaucoup de considération à Sa Majesté Nana Abrafikoto la Reine mère de la CEDEAO des peuples et des communautés d’Afrique » a éclairé Togbui Charles avant d’ajouter que « sa noble mission pour la renaissance de nos cultures et traditions va nous permettre de faire la distinction entre l’éducation des africains et celle des occidentaux et faire de bons voeux pour le reste de sa mission qui vient de commencer ».

L’idée de transmettre une culture, une religion, une tradition est souvent comprise comme une opération de reproduction à l’identique de ce que l’on a soi-même reçu, de ses ascendants ou de ses maîtres.

La rédaction

By Aristo