• 27 mai 2023 18h11

Miadé Bé Nou

Traditions et Cultures ancestrales du Togo et d'Afrique

Une vie heureuse est-elle une vie de plaisirs ?

ByAristo

Oct 22, 2022

Le sujet exige de se demander si l’on peut identifier une vie heureuse à une vie de plaisirs. Il faut être très attentif à la formulation. Il n’est pas demandé si le bonheur est la même chose que le plaisir, la question portant sur la vie ; ce qui signifie que l’approche doit prendre en compte la dimension temporelle de l’existence humaine. Autrement dit, sur le long terme, une vie heureuse est-elle la même chose qu’une vie composée d’instants de plaisir ?

Reformulée ainsi, la question prend un tour plus problématique. S’il est évident que le bonheur ne peut coïncider avec une douleur permanente, il ne va pour autant de soi que le bonheur est uniquement le produit ou la somme de plaisirs. En effet, le bonheur d’une vie s’estime à la permanence d’un état de contentement et de satisfaction. Or, par définition, le plaisir n’est, lui, que fugace : il succède souvent à une douleur ou à une tension liée au manque ou au désir.

Sur le même sujet

Bonheur

Le bonheur est un état de satisfaction durable et complet. Il ne se réduit donc pas au plaisir qui est toujours bref et partiel. Mais si chacun connaît des moments de plaisir, tous n’atteignent pas le bonheur. D’autant qu’être heureux peut dépendre de la bonne…

Comment le philosophe qui écrit “par Réalité et par Perfection j’entends la même chose” peut-il nous aider à changer le monde ? Pourquoi Spinoza attise-t-il aujourd’hui…

Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?

Analyse des termes du sujet « Faut-il » Synonymes : est-ce un devoir, une obligation, une contrainte, une nécessité ? « préférer » Synonymes : choisir (choix exclusif ou inclusif), privilégier, favoriser… « bonheur » Termes proches : plaisir, joie, contentement…

Le désir

Le désir est souvent conçu comme l’expression d’un manque. Le mot vient d’ailleurs du langage des oracles où il désigne l’absence d’une étoile (siderius) dans le ciel. On distingue le désir du besoin (qui appelle une satisfaction urgente) et du souhait (dont la réalisation…

L’existence et le temps

L’existence, c’est le fait d’être. Elle se distingue de l’essence qui désigne ce qu’une chose est. À l’exception de Dieu dont l’existence est éternelle, le propre de l’existence est d’être finie, limitée dans le temps. L’existence s’oppose alors à la mort. Le temps, lui, désigne…

La nature

Opposée à la culture, la nature (mot issu du latin nascor : naître) est une notion fortement équivoque qui décrit à la fois un processus et un résultat, l’essence des choses et le monde qui les entoure (appelé alors : Nature, synonyme de Création ou de Cosmos).

L’art peut-il se passer d’une maîtrise technique ?

Le sujet présuppose que l’art nécessite une maîtrise technique. Il exige de se demander si cette condition est obligatoire ou non. Comme toute pratique, l’art utilise des techniques et des savoir-faire, mais l’activité artistique, par différence avec l’artisanat ou la production, se distingue de la pure activité technicienne. Le sujet exige à la fois de cerner les similitudes et les différences entre la pratique artistique et les autres.

Les différents genres artistiques requièrent l’apprentissage de techniques. Il faut, par exemple, apprendre à jouer d’un instrument ou à dessiner. Même si l’on possède un don, personne ne peut se dispenser d’apprendre à l’exprimer. Mais, on le sait, le talent artistique, la création et/ou l’interprétation n’ont rien à voir avec la technique. Être artiste requiert autre chose que la simple virtuosité technique. Il faut l’inspiration propre au génie. Or, ceci ne s’apprend pas.

Affaire à suivre …