• 27 mai 2023 19h15

Miadé Bé Nou

Traditions et Cultures ancestrales du Togo et d'Afrique

À 152 ans, un Togolais devient l’homme le plus vieux du monde

ByAristo

Sep 9, 2022

Un agriculteur Togolais de 152 ans, Yenhin DABOKOU surnommé Kada, est désormais l’homme le plus vieux du Togo selon notre rédaction.

Né en août 1870 dans la village de Tsagba, dans dans la préfecture de Haho à 20 km de Notsé, Yenhin DABOKOU surnommé Kada, est officiellement l’homme vivant «le plus âgé» du Togo, selon nos informations.

« Yenhin DABOKOU surnommé Kada a une santé et une mémoire exceptionnelles. Yenhin DABOKOU surnommé Kada se souvient de son enfance, de son mariage, de sa conversion de l’homme de Dieu au prêtre traditionnel. Yenhin DABOKOU surnommé Kada est le seul survivant dans sa génération de père et de mère Béninois. »

A propos de cet homme qui vit dans la préfecture de Haho à Tsagba , nous demandons à la population Togolaise et la monde entier à nous aider, à fêter dans deux moi ses 152 ans. «Il aime être entouré de sa famille et de ses amis pour converser et raconter des histoires».

Son secret de longévité ? Travailler dur, bien se reposer la nuit et «boire un verre d’eau-de-vie tous les jours».

Yenhin DABOKOU surnommé Kada a commencé à travailler dès son plus jeune âge comme agriculteur. A cinq ans, il aidait déjà ses parents pour récolter les noix de palme et les récoltes. Une fois adulte, il a travaillé comme un responsable d’église pour résoudre des différends problèmes dans le village de Tsagba où il vivait jusqu’à ce jour.

Après la mort de ces deux femmes dans l’église, Yenhin DABOKOU surnommé Kada fâché contre Dieu et Jésus-Christ, il s’est retourné vers pour avoir une troisième femme qui vit avec elle présentement.

Yenhin DABOKOU surnommé Kada a maintient, 8 enfants vivant, des petits-enfants, et des arrière-petits-enfants. Lorsqu’il était interrogé sur le secret de sa longévité, il expliquait: « Je vis très longtemps car je me suis converti du prophète à prêtre traditionnel, j’ai appris à aimé mon prochain comme moi, j’ai des proches qui m’aiment et prennent soin de moi ».

Suivez l’histoire de Yenhin DABOKOU surnommé Kada devant notre caméra.

À suivre dans le lien ci-dessous