• 21 avril 2024 10h28

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

AFIS 2023/Dîner de Gala : Des figures couronnées

ByAristo

Nov 16, 2023

Il est crucial pour l’Afrique de regagner collectivement la maîtrise de son narratif, a déclaré le président togolais, Faure Gnassingbé, à l’ouverture de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS 2023) ce mercredi 15 novembre à Lomé. Un sommet destiné à « construire une industrie financière africaine de classe mondiale », selon les organisateurs.

C’est la récompense de l’audace, du désir d’aller de l’avant, de sortir de sa zone de confort parce qu’ils sont ingénieures, des icônes de la finances en Afrique, autres et qu’ils sont rentrés dans le monde de la finance par pour servir les non-bancarisés et inclure les exclus de la finance.

Sourire aux coins des lèvres, trophée à la main, Coura Tine Sène, qu’ils avaient reçu lors de la deuxième édition de l’Africa financial industry summit (AFIS, organisé par Jeune Afrique Media Group) qui se tient à Lomé les 15 et 16 novembre.

Ce trophée récompense les grandes figures qui ont marqué, façonné et transformé l’industrie financière africaine. Par leur travail et leurs accomplissements, ces hommes et femmes ont grandement contribué à l’avènement de grands champions africains et au développement d’un secteur financier attrayant et résilient. Décerné dans le cadre de l’AFRICA FINANCIAL INDUSTRY SUMMIT, ce prix est un vibrant hommage et un sincère remerciement adressé à ces pionniers de la finance en Afrique.

Cette édition réunit les leaders des secteurs public et privé pour une industrie financière africaine souveraine, autour de quatre défis majeurs : l’attraction des investissements institutionnels africains vers les marchés de capitaux locaux, la garantie de la libre circulation des capitaux et l’harmonisation réglementaire, la promotion des talents indispensables à la transformation numérique, et l’innovation, notamment dans des domaines tels que la finance climatique et la tokenisation.

By Aristo