• 18 mai 2024 16h32

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

La 3e édition AFIS 2023 : « Historiquement, notre continent a toujours été confronté à un handicap notable, même par rapport à d’autres pays en développement. »

ByAristo

Nov 15, 2023

L’édition 2023 de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS) s’est ouverte ce mercredi, 15 novembre 2023 à Lomé (Togo).

Événement de référence de l’industrie financière africaine, dont le thème de cet acte 3 est « construire une industrie financière africaine de classe mondiale : une opportunité à 1500 milliards de dollars », il réunit cette année plus de 1000 acteurs des secteurs de la finance mondiale (banques, assurances, fintechs, opérateurs de marchés de capitaux et de mobile money), de régulateurs et de décideurs politiques dont, aux premières loges, le président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé Eyadema. Pendant deux jours, ces leaders vont débattre et discuter des voies et moyens pour parvenir à un meilleur financement des économies afin de sortir l’Afrique de l’étau de la dette qui frappe la plupart de ses pays, du renforcement de sa résilience face aux futurs chocs externes, et aussi des solutions aux phénomènes météorologiques extrêmes qui contribuent à aggraver la pauvreté et l’insécurité alimentaire sur le continent.

Dans son discours à l’ouverture de cette 3e édition de l’AFIS, Faure Essozimna Gnassingbé a relevé que le thème des crises inscrit au menu de ce rendez-vous laisse place à celui des opportunités. « Le dynamisme économique en Afrique de l’Ouest a de quoi nous laisser optimiste. L’Afrique subsaharienne toute entière s’engage sur le chemin de la reprise. À plus long terme, la ZLECAf saura ancrer cette reprise dans la durée », a indiqué le président togolais, pour qui « nous ne pouvons reprendre le contrôle du récit africain sans une action concertée. L’Afrique doit regagner collectivement la maitrise de son narratif ». Le vice-président pour la région Afrique de la Société financière internationale (IFC), co-organisatrice de l’AFIS, Sérgio Pimenta, pour sa part, a souligné que « le secteur financier joue un rôle absolument essentiel dans l’accompagnement de l’émergence d’une Afrique inclusive et connectée, ainsi que de la transition énergétique du continent ».

Voici l’intégralité du discours du chef de l’État Togolais ci-dessous:

Discours de Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise

By Aristo