• 21 avril 2024 14h39

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Assemblée Générale statutaire et élective du PPT : Honoré ADONTUI aux commandes

ByAristo

Août 19, 2023

Le Patronat de la Presse Togolaise(PPT) a renouvelé ses instances mercredi, 16 août 2023 à l’issue de sa 4ème Assemblée Générale Statutaire et Elective à la Salle Orchidée de l’Agora Senghor de Lomé.

Honoré ADONTUI succède à Isidore AKOLLOR pour un mandat de deux ans. Le Directeur de la Publication du bihebdomadaire Le Correcteur prend la tête d’une organisation qu’il connait bien pour avoir occupé d’autres fonctions auparavant. Dans ses premiers mots, il a tenu rendre hommage à ses prédécesseurs avant d’annoncer les défis et les missions en vue. « Je voudrais d’abord au nom du Bureau Exécutif rendre un hommage appuyé à mes prédécesseurs Zeus AZIADOUVO, Carlos KETOHOU et Isidore AKOLLOR et l’ensemble de leurs bureaux pour Président sortant Isidore AKOLLOR , « l’entrée en vigueur du nouveau code de la presse et de la communication impose à toute organisation de presse sérieuse d’apporter des modifications à son cadre réglementaire. Cette journée est donc une opportunité pour le travail abattu pour maintenir notre organisation à flot.

En réalité, nous avons été à l’école de ces prédécesseurs à travers les différents bureaux. Il s’agit pour nous d’assurer la continuité avec les défis de l’heure notamment les implications de la convention collective et du nouveau code de la presse et de la communication.

En effet, l’application intégrale de ce nouveau code qui fait de nos organes des sociétés de presse, a engendré de nouvelles charges tout comme la convention collective.

Nous devons alors nous réinventer pour survivre ». Pour le nouveau président la formation de nos membres sur des thématiques allant dans le sens de la compétitivité et de la viabilité de nos entreprises de presse demeure une priorité des priorités. Ceci débouchera sur la recherche des moyens à travers de micro-projets, l’autre chantier sur lequel nous allons beaucoup travailler.

Aujourd’hui la survie même de la presse papier est engagée. Ceci du fait que les intrants reviennent extrêmement chers au milieu d’une crise de mévente qui perdure. « Il existe bien des mécanismes notamment la convention de Florence sur la détaxe des intrants pour soulager un tant soit peu la presse, mais les décideurs continuent de traîner les pas. Pourtant, nul n’ignore l’importance et le rôle prépondérant que joue la presse dans l’édification d’une nation. » a t-il poursuivi.

Autre chantier, la défense de la liberté de la presse demeure en première ligne au PPT « Dans le nouveau code de la presse, il existe des dispositions que l’ensemble des organisations de presse trouvent liberticides. Des initiatives sont prises et des démarches enclenchées ici et là pour sa réécriture. Nous resterons dans cette dynamique pour faire aboutir ce processus.

Nous nous gagnerons tous avec une presse libre, indépendante et viable pour l’édification de la nation. Il existe à cet effet des dispositions relatives aux soutiens de l’Etat aux médias. Cela doit aussi aider à atteindre cet idéal » a avancé le natif d’Atikpamé (Vo1) avant de conclure « pour nous imposer davantage, je voudrais nous appeler à plus de rigueur et d’abnégation. »

Des représentants de la Haute Autorité de l’Audio et de la Communication (HAAC), du ministère de la Communication et des Médias puis du ministère des Droits de l’Homme , de la Formation à la Citoyenneté ,des Relations avec les Institutions de la République présents à la cérémonie d’ouverture ont salué l’initiative du PPT de se conformer au nouveau code de la presse et de la communication avant d’inviter à une synergie d’actions entre les différentes organisations de presse. Pour le Président sortant Isidore AKOLLOR , « l’entrée en vigueur du nouveau code de la presse et de la communication impose à toute organisation de presse sérieuse d’apporter des modifications à son cadre réglementaire. Cette journée est donc une opportunité pour le bureau sortant que je préside d’arrimer les statuts du PPT aux nouvelles dispositions du Code de la presse et de la communication en vigueur ».

Honoré Kokouda ADONTUI revendique une vingtaine d’années dans la corporation. Il est porté à la tête d’un bureau qu’il entend manager comme « simple coordonnateur » en ce sens qu’il s’agira d’une démarche participative dans laquelle tout le monde jouera pleinement et en toute responsabilité sa partition pour la défense et la sauvegarde de nos intérêts» Composition du nouveau Bureau élu pour un mandat de deux ans .

A propos du nouveau président du PPT

Titulaire d’un Master en Management des Ressources Humaines et d’une Maîtrise en Linguistique, le nouveau Président du PPT, prend la tête d’une organisation qu’il connait bien pour avoir été Secrétaire chargé aux stratégies commerciales, Marketing et Publicité (2016-2018) et Trésorier Général (2018-2023). Le Directeur de la Publication du Bihebdomadaire Le Correcteur est connu pour sa discrétion et son efficacité.

Président : Honoré Kokouda ADONTUI( Le Correcteur)

Vice-Président : Francisco NAPOKOURA (Tampa Express)

Secrétaire Général : Sylvestre BENI ( La Manchette)

Trésorier Général : Ambroise KPONDJO (The Guardian )

Trésorier Général Adjoint: Medard AMETEPE ( Liberté )

Conseiller : Isidore AKOLLOR ( Actu Express)

Source : Journal « Le Correcteur », KA

By Aristo