• 18 mai 2024 20h02

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

C’est qui Sa majesté Nana Abrafikoto Kyeremaa Reine mère de la CEDEAO des Peuples, les yeux de nos traditions et cultures ancestrales ?

ByAristo

Juin 26, 2023

L’idée de transmettre une culture, une religion, une tradition est souvent comprise comme une opération de reproduction à l’identique de ce que l’on a soi-même reçu, de ses ascendants ou de ses maîtres. Cette signification, centrée sur la fidélité au modèle et la conservation de l’héritage, ne retient qu’une partie des phénomènes observés dans les sociétés humaines.

Les deux termes culture et tradition sont des concepts interdépendants propres à différents groupes sociaux. Cependant, ces deux mots ne peuvent pas être utilisés comme synonymes. La principale différence entre la culture et la tradition est que La culture est constituée des idées, des coutumes et du comportement social d’un groupe social particulier. tandis que La tradition est la transmission des coutumes et des croyances d’une génération à l’autre. D’après ces définitions, il devrait être clair pour vous que les traditions font également partie de la culture.

Sa Majesté la Reine mère est issue d’une grande famille Royale qui prend corps et racines depuis le Ghana au Zanzan de Bondoukou en République de Côte d’Ivoire.

Après son parcours opéré au niveau des Études couronnées de diplômes , elle est PDG d’un groupe d’Entreprises officiant avec différents partenaires au développement dans des domaines de l’Entrepreneuriat .

Fille du Roi des Brongs en Côte d’Ivoire.
Elle est la Reine mère des Ressortissants Ghanéens en Côte d’Ivoire et des Communautés des Peuples de la CEDEAO et d’Afrique.

Le noble combat qu’elle mène, s’inscrit aujourd’hui à concourir et parvenir à construire avec les Communautés de l’espace CEDEAO et d’Afrique vivants en Côte d’Ivoire et au-delà des frontières ivoiriennes, le vivre ensemble dans la cohésion sociale intégrée.

En bénéficiant pour point d’appui, un cadre spécifique d’échanges et d’expressions où se vit en partage , nos cultures et traditions dans le pur respect des valeurs ancestrales.

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien, a reçu en audience, jeudi 23 décembre 2021 au siège de son parti, une délégation de ressortissants ghanéens vivant en Côte d’Ivoire, conduite par la reine-mère Abrafi Koto Kyremaa.

«  Nous savons que notre président est un homme vraiment actif qui prône l’intégration africaine. Et qui a beaucoup de considération pour toutes les communautés vivant sur le territoire ivoirien. Nous sommes venus le voir pour solliciter son aide et son appui« , a-t-elle expliqué des raisons qui motivent leur présence.

À ce niveau d’approche , elle a initié le Festival National de l’Afrique, FENA, qui regroupe tous les ressortissants des pays membres de la CEDEAO et certains partenaires de l’Égypte, du Maroc, de l’Afrique du Sud, de la RDC , du Gabon…etc…

Cette année 2023 nous venons de boucler aux dates du 19 Mai au 29 mai les activités du Festival qui ont connu un franc succès.
Nous avons enregistré la présence des invités venus de Dubaï, de l’Espagne, du Maroc… pour ne citer que ceux-la.

Selon Sa majesté Nana Abrafikoto Kyeremaa Reine mère de la CEDEAO des Peuples, les institutions primaires sont celles qui forgent la « personnalité de base », les dispositions psychologiques propres à une société. Les institutions secondaires, elles, représentent en quelque sorte l’idéologie d’une société, qui en général est en accord avec la « personnalité » qui va avec. Toutefois, cette idéologie peut-être transmise sans être intériorisée : nous pouvons prendre connaissance de la philosophie présocratique sans devenir des Grecs du Ve siècle.

Cette relative autonomie rend compte du fait que des éléments de culture peuvent circuler, être intégrés à d’autres cultures, sans pour autant les transformer de fond en comble.

De plus, de nouvelles traditions peuvent être créées avec le temps. Supposons que deux personnes commencent à quelque chose chaque année, au fil des ans, cela deviendra une tradition familiale et cela pourra même être transmis aux générations futures.

La rédaction.

By Aristo