• 21 avril 2024 6h34

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Don de riz venu du Japon vendu aux Togolais : La vénalité d’un régime tout sauf philanthropique 

ByAristo

Fév 18, 2024

Dans le cadre du projet Kennedy Round (KR), le ministère de l’Agriculture a réceptionné 3638 tonnes de riz d’une valeur de 1,250 milliard FCFA le 7 février 2024.  

Cette nouvelle cargaison de riz blanc, à en croire les autorités, sera mise en vente à des prix abordables aux populations et aux couches défavorisées. De quoi financer des projets de développement sociaux et économiques.  

« Ces fonds ont permis ces dernières années de mettre en place 60 Zones d’aménagement agricole planifiées (ZAAP) à travers le pays. Nous venons également de recevoir l’accord du gouvernement japonais pour utiliser une partie de ces ressources pour acquérir 100 tracteurs », a expliqué Dindiogue Konlani, Directeur de Cabinet du ministère de l’Agriculture. Ce don est devenu une tradition depuis 2008. Depuis cette année à ce jour, quelque 114 692 tonnes de céréales composées de 81 849 tonnes de blé et 32 843 tonnes de riz ont été mises à la disposition des populations vulnérables à des prix abordables.   

On veut bien. Mais on comprend mal que ces riz et blé offerts par les autorités japonaises soient commercialisés par l’État, fût-ce à un prix abordable. Le projet Kennedy Round repose avant tout sur l’idée de don. Et un don, à moins qu’on ne soit vraiment imbu de vénalité, ne se vend ni ne s’achète. On a tôt fait d’oublier qu’on est au pays des Gnassingbé où tout est matière à commercialisation, au gain, à l’intérêt. Un gouvernement qui vend ce qu’il reçoit gratuitement depuis l’extérieur, il fallait oser.  

Mais les Togolais ne peuvent faire autrement, ils doivent acheter ce qui leur revient de droit d’une certaine manière.  Comment peut-on vendre un don à la population ? 

Source : Journal “Le Correcteur” 

By Aristo