• 13 juin 2024 14h05

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Fabre : Le Togo,  » un pays où la misère,la précarité et le dénuement côtoient la médiocrité et l’oppression »

ByAristo

Mai 5, 2023

Message à la Nation de Jean-Pierre Fabre Président national de l’ANC à l’occasion de la commémoration du 27 avril 2023

Togolaises, Togolais, Mes chers compatriotes,

Il y a exactement 65 ans, le 27 avril 1958, le peuple togolais, mobilisé, s’est clairement et massivement prononcé pour l’indépendance de notre pays, au terme d’un scrutin placé sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies.

Cette victoire, qui est l’aboutissement d’une longue lutte politique commencée en 1946 et d’un engagement collectif soutenu, a nécessité les efforts et les sacrifices des filles et des fils de ce pays, ainsi que de toutes les forces politiques attachées à la liberté et au bien-être du peuple togolais. Elle ouvrait pour notre jeune nation, tous les espoirs d’un lendemain de prospérité par le travail, la justice et le progrès social pour tous.

C’est donc cette grande victoire du peuple togolais que nous commémorons ce jeudi, 27 avril 2023.

A cette occasion, nous nous inclinons avec déférence devant la mémoire de tous les artisans de l’accession du Togo, à la souveraineté nationale et internationale. Nous rendons hommage à tous les compagnons de l’indépendance, à tous les martyrs et à tous les citoyens tombés au cours de la longue lutte héroïque qui a conduit à la libération de notre cher pays du joug colonial. Nous saluons le courage, le don de soi, la rigueur et la foi des pères de l’indépendance et fondateurs de notre nation. Ils étaient totalement mobilisés dans l’œuvre exaltante de construction de la jeune nation togolaise, lorsque des mains lugubres et assassines mirent brusquement un terme à leur noble entreprise, brisant ainsi le destin de tout un peuple. C’était le 13 Janvier 1963.

Depuis lors, commence pour notre pays, une interminable descente aux enfers. Le système clanique, qui s’est emparé du pouvoir et qui s’y maintient par la force des armes, a pris en otage le Togo et le peuple togolais tout entier, en déniant aux citoyens le droit de choisir librement leurs dirigeants.

Aujourd’hui, le Togo est un pays exsangue au plan politique et du respect des droits et libertés, au plan du développement économique et social, au plan de l’éducation nationale, de la santé publique et de la mise en œuvre de la décentralisation, au plan de l’assainissement et des infrastructures de base.

Un pays où la misère, la précarité et le dénuement côtoient la médiocrité et l’oppression. Un pays où la fraude électorale, accompagnée de répressions sanglantes de toute contestation, par des forces de sécurité et de défense aux ordres, est devenue un mode de gouvernement. Un pays où des prisonniers politiques continuent de croupir sans jugement dans les prisons. Un pays où le pillage des ressources nationales, la corruption, la gabegie et les détournements de fonds ont pris racine au cœur de l’État.

Un pays constamment exposé, notamment depuis quelques temps, sans réponses adéquates des pouvoirs publics, à des attaques perpétrées par des ‘’groupes terroristes’’, essentiellement dans la partie septentrionale de notre pays, occasionnant des déplacements de populations et de nombreuses pertes en vies humaines, civiles comme militaires.                                                                             C’est le lieu en votre nom à tous et tout particulièrement au nom de l’ANC et en mon nom personnel, de saluer une fois encore la mémoire de tous les compatriotes tombés, de renouveler nos sincères condoléances aux familles éplorées et de souhaiter prompt rétablissement aux blessés et, par la grâce de Dieu, prompt retour chez elles à toutes les personnes déplacées.

Togolaises, Togolais,

Il est temps que pour sa propre survie et pour le salut des générations futures, le peuple togolais se mobilise dès maintenant, dans un sursaut patriotique décisif, afin de reconquérir ses droits bafoués et de mettre fin à son calvaire. Dire définitivement non au régime d’imposture et d’oppression.

Mes chers compatriotes,

C’est à cette mobilisation que par ma voix, l’Alliance Nationale pour le Changement vous appelle. L’ANC voudrait, ensemble avec vous, rééditer la victoire électorale historique d’avril 1958, remportée malgré les nombreux écueils, les turpitudes et les mesures arbitraires. Cela requiert une préparation minutieuse, rigoureuse et sérieuse avec la participation franche et sincère de tous. Cela requiert une vigilance accrue, un engagement patriotique ferme et à toute épreuve.

En effet, nous nous acheminons vers de nombreuses échéances électorales. C’est l’occasion pour nous d’exprimer clairement notre rejet du système de dictature implacable qui régente notre pays. Saisissons cette occasion pour prendre massivement part au recensement électoral qui commence dans quelques jours. Saisissons cette occasion pour voter massivement le ou les candidats de l’opposition, en l’occurrence celui ou ceux de l’ANC. Saisissons cette occasion pour défendre nos votes avec plus d’engagement et de vigilance afin d’empêcher les opérations frauduleuses habituelles du pouvoir en place.

L’ANC, vous le savez, est un parti inspiré de la vision noble et salutaire des artisans de l’Ablodé, pères de l’indépendance et fondateurs de la nation togolaise. Nous revendiquons avec fierté leur héritage politique historique et nous sommes déterminés à porter haut leur flambeau jusqu’à la libération du Togo et du peuple togolais. C’est la raison de notre endurance et de notre ténacité. C’est la raison de notre fidélité et de notre loyauté cons[1]tante à la lutte de libération du peuple togolais.

Notre aspiration profonde et légitime est d’engager à nouveau notre pays sur le chemin d’un véritable Etat de droit, garant des droits et libertés et de la justice pour tous, garant de la cohésion sociale et du développement partagé.

Togolaises, Togolais, Mes chers compatriotes,

Levons-nous donc comme jadis les artisans de notre indépendance et ensemble, mobilisons nous autour du flambeau de l’Ablodé pour faire revivre les rêves des pères de l’indépendance. Et ensemble, rebâtissons notre cité ! C’est là notre profession de foi. C’est là notre engagement constant et indéfectible pour le Togo.

Voilà pourquoi, aujourd’hui, comme hier les vaillants compagnons de l’indépendance, nous ne cessons de proclamer avec force : ni la lassitude, ni l’abandon, ni les trahisons, ni les défections, ni les répressions sanglantes, ni les diffamations, ni les mensonges, ni les tentatives de déstabilisation d’où qu’elles viennent, ne sauraient avoir raison de notre détermination à poursuivre le combat pour libérer le Togo et le peuple togolais de l’imposture et de la dictature.

Vive le Togo, indépendant et souverain !

Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous !

Et que le Seigneur Dieu Tout Puissant bénisse le Togo et le peuple togolais tout entier !

ABLODE ! ABLODE ! ABLODE GBADJA !

Fait à Lomé, le 25 avril 2023

Le Président National de l’ANC Jean-Pierre FABRE

By Aristo