• 21 février 2024 20h03

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Faire du sport, un vecteur de développement : La vision de l’association Basketball and Management Awards

ByAristo

Juin 30, 2023

Après la compétition de basketball au mois de mars dernier, l’association Basketball and Management Awards (BMA) a organisé le samedi 24 juin 2023 à l’hôtel Concorde de Lomé, un forum qui a rassemblé les étudiants et élèves, les acteurs du monde sportif, entrepreneurial et autres.

L’objectif de ce forum placé sous le thème : « Le sport comme levier de développement, de croissance, d’insertion, d’intégration et de paix » est d’amener les joueurs et les participants à voir le sport autrement. Plusieurs panels ont meublé cette rencontre.

Pour Cyrus Pascal E. Tchadjou, Consultant gestion projet et des organisations Fin-tech entrepreneur, et Président de l’association BMA, ce forum hybride se résume en trois mots à savoir entrepreneuriat, leadership et management. « Avec le sport, on a la possibilité de faire beaucoup de choses, voir le sport au-delà des activités physiques. Avec un sportif bien aguerri, il a les facultés, la capacité, de pouvoir se dire qu’il est un coach en développement personnel».

Mme Noviekou Dado Nora, Secrétaire Générale Adjointe de la Fédération Nationale de Basketball du Togo (FNB Togo) a, dans son intervention, a salué l’initiative de BMA car pour elle, cela amène à une réflexion sur le quotidien de sportif et de sportive pour se dire que le sport n’est pas juste un jeu de diversement mais que c’est plus que ça. « Ce forum vient nous éveiller sur les avantages multiples que regorge le sport aujourd’hui et ce que le sport peut être pour une nation au-delà des individus. Tout acteur ou sportif qui prend part à ce forum doit prendre conscience que le sport c’est bien mais on peut gagner au-delà du jeu, on peut se développer déjà au niveau mental, des valeurs parce qu’on est dans une équipe et dans une équipe vous apprenez à vivre en ensemble et à développer des aptitudes, vous réapprenez un certain nombre de choses que forcément vous n’avez pas appris à l’école ni à la maison. Le monde sportif est un cadre éducatif d’abord, il vous permet de trouver le meilleur de vous même, de pouvoir interagir de façon fraternelle avec les autres, et donc en tant qu’individu, vous apprenez beaucoup de choses sur vous-même et sur les autres. Le sport permet à une personne introvertie de sortir de sa timidité, d’interagir avec les autres, de prendre des initiatives, de se battre, de défendre son équipe, il nous permet de développer un certain nombre de potentialités en tant qu’être humain », a-t-elle déclaré.

Le sport considéré de nos jours comme une grosse industrie et on ne peut pas parler de développement sans parler de management.

Sur la question, Mme Noviekou a indiqué que gérer un club n’est pas donné à tout le monde et il faut être un bon manager. C’est d’abord un projet qu’il faut penser et trouver les bonnes personnes, les ressources humaines et financières qu’il faut. Si nous prenons les sports collectifs, il y a plus de responsabilité parce que nous avons des gens à gérer mais en même temps une équipe à animer. Animer une équipe n’est pas donné à tout le monde, ça s’apprend. Ce forum vient nous amener à aller vers le professionnalisme de la gestion des clubs sportifs que ce soit individuel ou collectif.

A la suite de cette conférence, le cap, selon M. Tchadjou, Président de l’association Basketball Management Awards, sera mis sur les trois programmes destinés à l’accompagnement des différents acteurs. Programme « Elles » est destiné aux femmes parce que la gent féminine a beaucoup de talents dans le domaine du sport, associer le sport et le management ; les « imbattables » qui est un programme destiné aux professionnels du sport (étudiants et élèves) et « apprendre par l’entrepreneuriat », destiné à tous les jeunes qui veulent apprendre. Ces trois programmes permettent d’accompagner les jeunes sur différentes thématiques de gestion de projet, de leadership.

A travers ces différents projets, l’association BMA est en train de promouvoir la jeunesse car elle est la relève de demain et qui veut détourner un pays, détourne la jeunesse et si cette jeunesse est consciente, motivée, a les capacités et les facultés, on peut dire que le pays est sur de très bonne voie de développement ».

Source : Journal « Le Correcteur » , Georges A.

By Aristo