• 21 avril 2024 16h29

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Kozah Espoir aux côtés de la Police Nationale  contre le proxénétisme

ByAristo

Juin 16, 2023

Le mouvement KOZAH-ESPOIR s’est fait entendre la semaine dernière après le communiqué du ministre de la culture et du tourisme M.Lamadokou Kossi. Ce mouvement dirigé par le conseiller municipal de la kozah1 Agouzou Aklèsso  a félicité le ministre en soutenant totalement la mesure qui vise à réprimer les comportements obscènes de certains artistes. Il a promis apporter son soutien au gouvernement en dénonçant ces artistes et ces comportements qui sapent  la morale et portent atteinte à nos mœurs.

C’est quoi le proxénétisme ?

Le proxénétisme est le fait de générer des profits sur l’activité de prostitution d’autrui grâce au pouvoir que l’on exerce sur les personnes qui se livrent à cette pratique. Le proxénétisme est illégal dans de très nombreux pays dans le monde, mais sa définition juridique peut varier d’un pays à l’autre.

C’est dans cette logique que le mouvement fait parler de lui encore cette semaine  à travers un communiqué dans lequel il félicite  la police nationale pour avoir empêché le plan machiavélique de ceux qui ont organisé la soirée de sexe dénommée « Spéciale Partouze Party ».

Le mouvement se dit scandalisé par le silence des chefs coutumiers et traditionnels depuis que ce phénomène prend de l’ampleur.
Il ne comprend pas à qui profitent les réseaux de travailleuses de sexe qui  se multiplient dans les quartiers de Lomé.

*Voici l’intégralité du communiqué*

KOZAH ESPOIR

Le mouvement Kozah-Espoir a appris avec fierté et satisfaction l’opération civique de la Police Nationale ce 8 Juin 2023 qui  a permis de mettre la main sur trois(3) délinquants dont l’âge est compris entre 18 et 24 ans qui ont organisé  une soirée de sexe  dénommée  « Spécial partouze Party ».

Nous venons par la présente adresser nos vives félicitations à la Police Nationale pour ce noble travail et réitérer notre  engagement à  accompagner nos forces de sécurité dans cette mission contre ces comportements immoraux et inhumains qui sapent notre morale et  portent atteinte à nos mœurs.

Kozah-Espoir exhorte le Procureur de la République à appliquer la loi dans toute sa rigueur afin de décourager les potentiels candidats à ces pratiques.

Kozah-Espoir s’étonne du silence de nos chefs coutumiers et  traditionnels  depuis la recrudescence de ces comportements obscènes de la jeunesse. Il s’interroge sur l’utilité des réseaux de  travailleuses de sexe et de drogue qui se  multiplient dans toutes les villes de Lomé sous le regard impuissant des autorités.
Il est temps de se demander à qui profite tout cela et quelle société voulons nous construire.

Pour ce groupe municipal, Kozah-Espoir, ce sont ces travailleuses de sexe et leurs clients qui intègrent la corporation des artistes avec tout le lot d’immortalité que le Ministre de la culture dénonce.
Il est temps de couper le mal à la racine.

AGOUZOU Aklèsso, conseiller municipal de  Kozah 1

By Aristo