• 18 mai 2024 3h06

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Le gari, est-ce un aliment de survie ?

ByAristo

Nov 15, 2022

Pour ceux qui délaient le fameux gari et le consomment sans le moindre accompagnement, on pourrait croire, à priori, que les moyens font défaut. Pas drôle du tout n’est-ce pas ? Mais on n’y peut rien ! En revanche, lorsque vous possédez les bons ingrédients pour soutenir votre « gali dossi » , il ne s’agit plus d’un plat ordinaire. Le délice devient tout autre. Voici quelques agréments goûteux qui complètent à merveille le gari.

L’eau de coco et la noix de coco

Il faut reconnaître que le gari n’est pas la farine la plus riche en nutriments. Son rôle est de procurer satiété et cela grâce à l’amidon qu’il renferme. Alors, à défaut de faire le mélange avec de l’eau ordinaire, délayez votre farine de manioc dans de l’eau de coco. Notez que cette eau est riche en magnésium, potassium et en fer. De plus, consommez la noix de coco pour profiter de ses fibres alimentaires qui facilitent la digestion. Il s’agit là d’une combinaison très appréciée des anciens. Si vous préférez du coco râpé, alors la dégustation sera d’autant plus plaisante.

L’arachide sous ses formes et transformations

Eau + gari + arachide grillée : basique ou classique ? Pour les vrais connaisseurs, c’est juste la base ! Certains rajoutent une légère quantité de sucre au mélange, pour un gout plus savoureux. En dehors de l’arachide grillée (ou même bouilli), il existe de meilleures alternatives toutes provenant de la transformation de l’arachide.

Vous les aimez salées ou sucrées ? En tout cas, ne consommez pas sucre et sel à la fois. Si votre gari contient déjà du sucre, optez pour les cacahuètes sucrées. La cacahuète possède des valeurs nutritionnelles non négligeables propres aux fruits oléagineux. Ce qu’elle doit bien entendu à l’arachide qui est une légumineuse riche en protéine, vitamines, oligo-éléments et minéraux.

Délectez-vous de croustillantes galettes d’arachide (kluiklui)

Sous la forme de petits bâtons, petites boules, anneaux ou autres, le kluiklui au piment reste indémodable. Ce n’est pas un amuse-bouche, c’est tout autre chose ! Mélangez votre gari dans de l’eau glacée et accompagnez cela de bonnes galettes d’arachide. Prenez le soin de bien mastiquer ce délice croustillant, de manière à en alerter votre voisinage le plus proche. Rire !

Savourez ce chic mélange : Eau + gari + lait + sucre + glaçons + cocada (arachides grillées caramélisées)

Nous allons vous le dire une bonne fois pour toutes : que le gari soit considéré comme un aliment de survie ou pas, cela dépend uniquement du consommateur. Il suffit de mettre votre précieux plat en valeur avec les meilleurs arguments. Si vous êtes un amoureux de produits laitiers, alors laissez libre cours à vos envies. Mais surtout, n’oubliez pas le précieux cocada arachide. C’est de l’arachide grillée caramélisé. Il existe également le cocada brésilien à base de noix de coco. Faites votre choix et régalez-vous !

Le gari est très présent dans les habitudes alimentaires des Béninois, surtout chez les personnes à faible revenu. Mais, il se consomme aussi au plaisir lorsque tous les ingrédients sont réunis.

Le petit togolais en balade au calme. Mes petits écrits me semblent si dérisoires pour honorer autant de beauté et de Gloire. Ma modeste plume puise dans l’encrier de mon cœur et transcrit pour vous toute ma reconnaissance . Je ne fais que parler de tout et de rien.

By Aristo