• 21 avril 2024 22h46

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Mairie de Kovié: Vive tension entre les riverains au lieu dit Apessito, quartier riverain de Légbassito Lomé 

ByAristo

Août 5, 2022

Depuis un certain moment, une tension latente a pris la forme ouverte entre les voisins de plusieurs rues du quartier Apessito. Cette tension est due à l’obstruction des voies publiques. Ce qui rend rude le bon voisinage car certains sont actuellement assiégés et ne peuvent sortir ni avec leurs voitures ni motos pour rallier le service.


Afin de régler la situation, la Mairie de Kovié a fait des descentes régulières mais ça n’a rien donné. Elle a pris sur elle de tenir une réunion avec les habitants de cette banlieue de Lomé. Voici le compte rendu de la rencontre :

Compte rendu de la réunion  des habitants d’Apéssito Agbassa-Copé et les responsables de  commune de Zio2 (kovié)

Le jeudi 04 Août 2022 , le Maire Adjoint et les services techniques de la mairie de kovié  ont tenu une réunion avec une délégation des habitants d’Apéssito Agbassa-Copé à la salle de délibération de la mairie de kovié.
La séance a été ouverte par le mot de bienvenue du Maire Adjoint, suivi du récapitulatif de la situation dans ledit quartier.
Par cette occasion,  le Maire Adjoint a fait un exposé sommaire de l’épineux problème de l’occupation anarchique des voies publiques ainsi que les multiples tentatives de solutions jusque-là proposées par la mairie.

On peut retenir que depuis trois ans environ,  un groupe de riverains de la grande voie de Tové à hauteur de l’église catholique d’Apéssito  saisit régulièrement la mairie pour un problème d’obstruction généralisée des voies publiques dans la zone,  créant ainsi un grand désordre. Beaucoup se plaignent de ne pas avoir un accès facile à leurs maisons.  Aujourd’hui,  il est clairement établi que certains sont totalement assiégés accentuant ainsi les tensions déjà vives dans le quartier. Il faut  rappeler que depuis que la mairie a été saisie, elle a plusieurs fois fait des descentes de terrain, organisé des séances de travail avec l’ensemble des concernés dans le but de trouver une solution concertée et acceptée par tous pour apaiser les uns et les autres jusqu’ici sans grand succès.

Face à ce problème qui ne fait que s’aggraver du jour au jour et qui continue malheureusement d’empoisonner le bon voisinage,  la mairie a décidé de recourir aux services du CADASTRE de Tsevié.
Le Maire Adjoint, a appelé à l’apaisement et a promis que la mairie ne lésinera sur aucun moyen pour apporter une solution juste et durable face à ce problème qui n’a que trop duré. Il a été demandé aux plaignants qu’ils peuvent s’ils le désirent, parallèlement aux initiatives de la mairie,  saisir les services du CADASTRE ou la justice pour un arbitrage.
Il a été négocié et obtenu avec  Mr AMOUZOU-HOUESSOU Alfred à titre provisoire,  un passage sur son domaine permettant à ceux qui sont totalement enclavés de pouvoir avoir accès à leurs maisons. Les services techniques de la mairie devraient s’assurer de l’ouverture effective de ce passage mais une fois sur le terrain,  Mr AMOUZOU-HOUESSOU ne s’est pas exécuté.

La séance initialement prévu à 9h00 a commencé à 11h 30 et a pris 12h 19.

Le rapporteur.

Vivement que les autorités cadastrale du pays s’occupent de ce dossier qui gangrène les populations de plusieurs villes de Lomé.

Patrick NEBADI

By Aristo