• 18 mai 2024 5h31

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Togo/Chefferie traditionnelle : Un chef met le bâton dans les roues de ses pairs dans le Golfe

ByAristo

Juin 2, 2022

La chefferie traditionnelle comme élément de l’organisation administrative et territoriale de la République togolaise doit être appréhendée sous un double angle : la chefferie est d’abord une collectivité humaine établie sur une portion du territoire de l’État.

Les choses tournent mal chez les chefs traditionnels, garant des us et coutumes en lice pour la cérémonie de reconnaissance officielle le samedi 04 juin 2022à la préfecture du Golfe renseigne le site Togo Actualités.

« Tout ce que nous pouvons vous dire à l’instant, c’est vous informer du report à une date qui vous sera communiquée ultérieurement pour les cérémonies prévues à la préfecture pour votre reconnaissance officielle » a informé une source sûre près de la chefferie cantonale de Baguida à nos confrères.


Si les premiers responsables du canton de Baguida hésitent de donner plus de détails à ce report à 72 heures de la cérémonie officielle qui suscite grincements de dents chez les chefs nouveaux chefs traditionnels, tout porte à croire que l’un parmi ces chefs ne mérite pas la couronne qu’il a longtemps convoitée.

En référence à l’article 19 de la loi 2007-002 sur la chefferie traditionnelle au Togo que nous citons : « En aucun cas, le régent ne peut succéder au chef défunt dont il a assuré la régence », tout porte à croire qu’un régent dont notre rédaction veut taire le nom s’était glissé parmi le lot des nouveaux chefs de la préfecture du Golfe; ce qui explique le report de cette cérémonie grandiose qui plonge ainsi beaucoup de collectivités dans le désespoir.


Il faut attendre encore pour les cérémonies d’intronisation officielle dans le but de faire la lumière sur ce problème qui a trop duré dans ce grand quartier de la capitale togolaise et rétablir la vérité.


L’Afrique demeure l’Afrique. Il faut remettre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.


Les chefs cantons du Grand Lomé sont appelés à s’impliquer dans cette affaire pour la préservation de la paix dans cet ancien quartier limitrophe du Ghana.

La rédaction

By Aristo