• 18 mai 2024 8h53

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Togo/Covid-19 : Content du gouvernement, Togbui Aklobessi invite les religieux à prier

ByAristo

Mar 2, 2022

Il est fort à parier que plusieurs croyants et croyantes ont eu le goût de crier « Alléluia! »

L’ouverture de tous les lieux de cultes décidée par l’État togolais a suscité la joie chez les religieux parmi lesquels se trouve le prêtre vodou et chef traditionnelle du quartier Aklobessikopé, Togbui Charles Aklobessi-Edoh Kounaké dans le village de Dévégo.

Ce dernier a dans un audio qui fait le tour des réseaux sociaux invité les différentes religions a jeûne et prier pour l’éradication totale du mal de Coronavirus qui répand la terreur depuis deux ans.

Le jeune prêtre vodou du canton de Baguida dans la commune du Golfe 6 convie les chrétiens, musulmans et prêtes vodous à trois jours de prières pour remercier le Mawugan Sogbolissa

« J’invite les religieux de tout bord à observer trois jours de prières les 1er, 2 et 3 mars pour rendre grâce au tout Puissant pour ces bienfaits car, le Coronavirus qui continue toujours par faire rage n’a pas fait tant de morts au Togo par rapport aux autres pays » a déclaré Togbui Charles Aklobessi.

Pour ce grand croyant et dévoué du culte vodou, le gouvernement a fait un grand effort afin de préserver la santé des populations.
Il appelle par ailleurs les populations et surtout les religieux à observer les mesures barrières et à continuer de se faire vacciner pour une levée de l’état d’urgence sanitaire dans les jours à venir.

« Si nous continuons par respecter les mesures éditées par le gouvernement, l’état d’urgence sanitaire sera vite levé et chacun reprendra ses activités comme par le passé. C’est très important » a t-il ajouté.

Il faut rappeler que malgré la baisse de taux de contamination annoncée par la cellule chargée de la gestion de la maladie, le mal est toujours dans nos murs. Seul l’observation des mesures barrières reste un frein fort à cette pandémie.

Maurice Agbossou

By Aristo