• 18 mai 2024 17h10

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Apôtre King Yoshua Agboti : ‹‹ En ce 21ème siècle l’esclavagisme se pratique au sein des établissements privés au Togo ››

ByAristo

Nov 7, 2023

La Bible a beaucoup de choses à dire au sujet de l’injustice. Nous savons que Dieu aime la justice et s’oppose à l’injustice, même sous ses formes les plus élémentaires.

L’auteur du livre des Proverbes a écrit : « Deux poids différents font horreur à l’Éternel, et la balance faussée n’est pas une bonne chose. » (Proverbes 20.23) La justice est le fondement du trône de Dieu (Psaume 89.14), qui n’approuve pas la partialité, qu’il s’agisse d’une balance faussée ou d’un système juridique injuste (Lévitique 19.15, Jacques 2.8-9).

Pour vaincre le sentiment d’injustice, il est primordial d’éviter d’être injuste avec vous. Apprendre à vous pardonner et à pardonner aux autres vous aidera à prendre du recul sur vos sentiments. Si vous êtes trop injuste avec vous-même, vous allez avoir tendance à mettre la barre haute et à vous dévaloriser.

Faites parler votre sens de générosité par ce message vous pouvez aider vos prochains sans arrière pensée.

Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs et ne s’assied pas en compagnie des moqueurs. (Psaume 1:1)

Au cours d’une visite ordinaire sur un sujet , nous avons été surpris de constater que, dans une brousse perdue au milieu de nulle part, il y avait une petite cabane. Il y a quelques elle n’existait pas. Curiosité aidant nous nous sommes dirigés vers la cabane pour faire la connaissance des maitres des lieux. Une fois sur place nous avons rencontré un monsieur assis sur un tabouret au milieu de la brousse accompagnée de ses deux fils (5 et 11 ans) en train d’arracher quelques touffes d’herbes.

Visiblement, ils venaient de s’installer à cet endroit, au beau milieu de la brousse, dans les champs. Le père essayait tant bien que mal de désherber une petite superficie pour avoir une cour. Nous étions en Août 2023. Soit un mois avant la rentrée des classes.

Très étonnés par cette situation, pas si anodine, c’est-à-dire rencontrer en pleine brousse, un homme âgé, marchant difficilement seul dans la brousse, avec deux enfants mais sans leur maman. Alors nous avons cherché à comprendre comment le monsieur et ses deux enfants se sont retrouvés à cet endroit où tout pouvait leur arriver sans que personne ne puisse leur venir au secours. C’est là que nous avons eu droit à un récit de vie très émouvant sur le parcours de ce monsieur et de ce qui l’a amené à se retrouver seul au beau milieu de la brousse.

Enseignant dans une école privée à Lomé pendant 32 ans avec 35 000 F CFA comme salaire mensuel.

Celui qui poursuit la justice et la bonté trouvera la vie, la justice et la gloire. (Proverbes 21:21)

Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. (Galates 6:7)

L’injustice poursuit son chemin sur la terre de nos aïeux chaque jour que Dieu fait. L’histoire de 8 enseignants renvoyé hier seulement sans motif à EPL Immaculé d’Agoè Nanégbé.

Pour les enseignants, la fondatrice sans rien nous dire apropos du salaire et sans le contrat de travail, à la fin du mois demande à son Comptable de nous payer 40000f. Et après elle nous dit de partir juste dans une lettre de doléance, nous lui avons dit de nous payer le SMIG (52500).

Nous y reviendrons…

L’homme de Dieu qui avait déjà parlé de la situation des enseignants des écoles privées sur la radio RVV à Aményra la semaine dernière, sur sa page Facebook il dresse un message aux directeurs et directrices des écoles privées.

‹‹ La compagne contre l’injustice sociale au Togo ››, révèle beaucoup de choses que nous ne pensons pas dans notre pays.

Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. (Galates 6:9)

VOICI CI-DESSOUS L’INTÉGRALITÉ DU MESSAGE DE L’APÔTRE KING YOSHUA AGBOTI :

Thème : Le calvaire des enseignants des établissements privés au Togo

En ce 21ème siècle l’esclavagisme se pratique au sein des établissements privés au Togo. L’ouvrier mérite son salaire dit le seigneur Jésus Christ.

Selon la déclaration universelle des droits de l’homme en son article 23 les alinéas 1, 2 et 3 : Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

L’Article 25, alinéa 1 dit : toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

Les frais de scolarité sont augmentés d’année en année dans les établissements privés au Togo mais les enseignants de ces établissements ne sont même pas payés au SMIG qui est égal à F CFA 52 500. Peuple togolais demandez, renseignez-vous et vous saurez dans quelles désolations vivent les enseignants de ces établissements et leurs familles.

A vous maintenant, riches ! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries et vos vêtements sont rongés par les teignes. Votre or et votre argent sont rouillés ; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours ! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs et dont vous les avez frustrés, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées.

J’appelle à la conscience des fondateurs des écoles privées au Togo à respecter le droit des enseignants ; car la justice c’est la pratique de ce qui est droit et juste, mesurée non seulement par un code légal mais aussi par ce qui contribue à des relations justes, à l’harmonie et à la paix.

J’appelle également à la conscience de tous les parents d’élèves à mettre la main à la pâte afin que le droit des enseignants des établissements privés soit respecté.

Que Dieu sauve incessamment le Togo !

Jacques 5: 1-4

Apôtre King Yoshua Agboti, président de l’association Alliance pour le Développement des Peuples (ADP).

By Aristo