• 21 avril 2024 12h06

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Divagation des bœufs sur les voies publiques dans le Vo sur fond de tension entre communautés : Pourquoi les autorités doivent faire diligence

ByAristo

Oct 23, 2023

La divagation des bœufs sur les voies publiques est devenue un phénomène tellement récurrent dans nos contrées, qu’aujourd’hui il semble ne plus interpeller personne.

Pas plus d’ailleurs que nos autorités qui ont toujours brillé par leur indifférence, quand vient l’heure d’apporter quelque remède à la chose. De par le passé, et par les temps qui courent, des paysans ont eu droit à des incursions tous azimuts dans leurs cultures de troupeaux de bœufs d’éleveurs peulhs, en toute impunité.

Si les paysans refusent quelque traversée que ce soit, les rois de la transhumance ont tôt fait de dégainer. Au mieux, il s’ensuit la mutilation du plaignant qui est dans son droit de protéger son champ, au pire il y a mort d’homme. Si l’on a été à l’abri ces derniers temps d’aussi glaçants faits divers, la divagation de bœufs sur les voies publiques notamment la Nationale N°34 dans le Vo, elle, reste de mise et fait couler beaucoup de salive dans cette communauté. Là encore il y a d’un côté le risque d’accidents de circulation avec tout ce que cela implique de perte en vies humaines ; de l’autre la dévastation des cultures au détriment bien entendu de pauvres paysans. Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil des paysans qui paient les violons à chaque fois que plus d’un paysan fait des siennes.

Les autorités se doivent d’anticiper ce genre de situation. Le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural gagnerait à remettre l’église au milieu du village, afin qu’on n’ait plus droit à des drames qui n’ont fait que trop secouer des communautés déjà bien mal embarquées.

Source : Journal « Le Correcteur »

By Aristo