• 21 avril 2024 5h23

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

Elections 2024 : Le RENOUVEAU se réjouit de la note du Colonel Hodabalo Awaté à l’endroit des chefs traditionnels.

ByAristo

Mar 11, 2024

Dans une note rendue publique le 12 Février 2024, le Colonel Hodabalo Awaté rappelle aux chefs traditionnels leur devoir de neutralité pendant les élections du 20 avril prochain.

Le ministre en charge de l’administration territoriale soutient que les dispositions juridiques en vigueur au Togo s’opposent à la prise de position du chef traditionnel lors des scrutins électoraux. Ils sont alors appelés à consolider la démocratie.

Cette note a suscité l’enthousiasme chez le jeune candidat aux élections législatives de 2024 et son groupe indépendant RENOUVEAU ! Hier, face aux médias, le jeune a affirmé qu’une telle mise en garde est la bienvenue car elle permettra d’avoir un scrutin transparent et apaisé.

Le rôle des chefs traditionnels au Togo soulève encore une fois des débats autour de la démocratie et de la politique. Le ministre en charge de l’administration territoriale affirme que les lois en vigueur interdisent aux chefs traditionnels de prendre position lors des scrutins électoraux, soulignant ainsi l’importance de renforcer la démocratie dans le pays.

En réaction à cette position, le groupe indépendant RENOUVEAU s’est réjoui de la prise de position du Colonel Hodabalo Awaté en faveur des chefs traditionnels. Cette note met en lumière un soutien important envers cette composante traditionnelle de la société togolaise, tout en suscitant des réactions diverses au sein de la population et des acteurs politiques.

Cette situation met en évidence les tensions et les enjeux entourant le rôle des chefs traditionnels dans un contexte politique modernisé. Alors que certains voient en eux des garants des valeurs et des traditions locales, d’autres soulignent la nécessité de les maintenir à l’écart de certaines sphères politiques pour préserver l’indépendance des processus électoraux.

« Nous avons assisté plusieurs fois lors des élections à des comportements qui n’honorent pas l’image et la place qu’occupe certains chefs traditionnels dans nos sociétés. Il est souvent constaté que certains chefs traditionnels prennent position lors des élections et mettent parfois la pression sur leur population en les obligeants de voter pour tel ou tel parti. Ce comportement viole allègrement la pertinente disposition de l’article 24 de la loi n°2007-002 du 08 Janvier 2007 relative à la chefferie traditionnelle et au statut des chefs traditionnels au Togo qui dispose que : « le chef traditionnel doit se comporter en digne représentant de sa population et être loyal envers l’État ». Alors nous espérons que les temps sont révolus et que nos chefs traditionnels feront preuve d’impartialité pour garantir que la victoire revienne au candidat qui le mérite.


Du côté de RENOUVEAU à tant que candidat indépendant dans la circonscription électorale VO nous avons déjà mis en place une équipe de renseignements qui veillera à empêcher toute fraude électorale, et traduire en justice toute personne qui fera usage des moyens frauduleux pour saper la transparence du scrutin électoral. Nous sommes chez nous, dans notre ville qui nous a vu grandir avec toutes les souffrances et difficultés et nous ne laisserons personne voler la victoire à qui que ce soit.

Le slogan dans la préfecture de VO cette année, c’est « Que le meilleur gagne » » a confié le 1er responsable du RENOUVEAU aux médias de la préfecture de VO.

Il est clair que cette question continuera d’animer les débats et de susciter des réflexions sur la meilleure manière d’articuler traditions et modernité dans le pays. La voie vers un équilibre entre respect des coutumes et consolidation de la démocratie reste donc un défi à relever pour le Togo et ses citoyens.

La rédaction

By Aristo