• 13 juin 2024 12h32

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

63ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire: « Sa Majesté Nana ABRAFIKOTO, Reine mère des Communautés des Peuples de la CEDEAO et d’Afrique demande l’union, la paix et la sécurité entre les fils et filles »

ByAristo

Août 10, 2023

La Côte d’Ivoire est l’un des quatre membres du Conseil de l’entente Sahel-Bénin – Niger, Haute-Volta, Dahomey – à proclamer son indépendance sans avoir préalablement conclu d’entente de coopération avec la France.

Depuis 1958, la Côte d’Ivoire obtient l’indépendance en août 1960 après avoir manifesté le désir d’exercer tous les pouvoirs et compétences – défense, économie, relations extérieures, etc. – , dont ceux qui étaient du ressort de la Communauté française depuis 1958. Cette proclamation se fait dans la mouvance de plusieurs autres États d’Afrique noire, membres de la Communauté française, qui réalisent eux aussi leur indépendance en 1960. À la tête de l’État et du gouvernement, Félix Houphouët-Boigny et son Parti démocratique reçoivent un appui presque unanime lors des élections législatives qui se déroulent le 27 novembre 1960. La République de la Côte d’Ivoire, un pays qui compte 3,2 millions d’habitants en 1960, sera reconnue par l’Organisation des Nations unies (ONU) le 20 septembre 1960.

Ce 7 août 2023 marque le 63e anniversaire de la commémoration de l’indépendance de notre pays. C’est un moment important pour la vie de la Nation.

Cette année, cette célébration se tient dans un contexte de deuil national, suite au décès, survenu le 1er août dernier, le Président Henri Konan Bédié, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire.

Au moment où tout le monde s’adresse aux ivoiriens, Sa Majesté Nana KYEREMAA ABRAFIKOTO, Reine mère des Communautés des Peuples de la CEDEAO et d’Afrique voudrais saluer la mémoire de ce grand homme d’État, qui a marqué son époque et notre pays.

Elle réitère ses condoléances à son épouse, Mme Henriette Bédié, à sa famille, à son parti politique, le PDCI-RDA et à tous les Ivoiriens à travers un communiqué.

Voici l’intégralité du communique de la reine mère Nana ABRAFIKOTO ci-dessous:

En cette journée de commémoration qui marque la célébration de l’indépendance de la République de Côte d’Ivoire notre cher et beau pays, nous partageons un deuil national avec le rappel à Dieu de celui qui fut le premier successeur du père de la Nation Ivoirienne Nana Félix Houphouet Boigny, à savoir son Excellence Henri Aimé Konan Bédié .

Nous constatons par ailleurs les énormes difficultés rencontrées dans le cadre de la survie de nos Peuples de la Sous-région du Sahel, nous prions et voudrions nous joindre à eux pour réclamer un retour à la paix .
Que cette soixante troisième anniversaire de l’indépendance soit le symbole de l’union, de la paix et la sécurité entre les fils et filles de la Côte d’Ivoire .

Bonne fête de l’indépendance à tous et à toutes, que Dieu bénisse et soit notre guide et protecteur.

Sa Majesté Nana KYEREMAA ABRAFIKOTO, Reine mère des Communautés des Peuples de la CEDEAO et d’Afrique.

En effet, celle qui prône le brassage et le vivre ensemble entre les africains a initié ce festival national de l’Afrique (FENA) dans le but de réunir les africains afin de mieux se connaître pour le développement du berceau de l’humanité. « Il faut que les africains sauvegardent leurs us et coutumes. J’aimerais que les enfants nés de leur pays d’origine et surtout hors du continent noir puissent revenir à la source, apprendre et connaître leur pays à travers notre festival » a déclaré la reine mère Abrafikoto lors de la journée de valorisation des cultures Ewé par la communauté ghanéenne en Côte d’Ivoire.

La rédaction

By Aristo