• 13 juin 2024 12h06

Miadé Bé Nou

Traditions, Cultures ancestrales et Actualités du Togo, d'Afrique et du Monde

La Loupe du Correcteur /L’élève Afanvi , de la paria à la rédemption : la force des institutions

ByAristo

Sep 13, 2023

Komlan Loki Afanvi, ce nom ne dit plus grand-chose à grand monde. Mais lorsqu’on va y associer l’élève exclu de Kara, certains s’en souviendront à coup sûr.

En effet, élève en classe de Terminale A4 C au Lycée de Kara 1, Komlan Loki Afanvi a défrayé la chronique au cours de l’année scolaire 2022-2023 à travers une vidéo réalisée en classe, sous les yeux de son enseignant et de ses camarades de classe. Dans cette vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, on voit clairement l’élève se filmer à l’aide d’un téléphone portable en plein cours dans la salle de classe en affirmant, « Même s’il y a le Professeur en classe, nous on s’en fout ! Vous voyez non? Il est là, mais nous on s’en fout quoi ! Ecole buissonnière. Guing guing…», et de retourner pour demander à son Professeur : « Monsieur c’est dans quoi ?». Dans la foulée, une Commission disciplinaire de la Direction Régionale de l’Education de la Kara l’a reconnu faisant l’apologie de l’école buissonnière.

Il écope d’un an d’exclusion le 10 janvier 2023 des écoles de cette Région pour le compte de l’année scolaire en cours.Une sanction élargie plus tard aux Régions Centrale et aux Plateaux. Comme un jeu d’enfant, cela tourne au vinaigre. Chacun y est allé de ses commentaires et quelques semaines plus tard, plus personne n’en parle. Fort heureusement, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a pris en main la situation. Dans une démarche d’accompagnement psychologique et financier, Komlan Loki Afanvi a été réinscrit à Don Bosco de Cinkassé où il a finalement décroché son BAC avec mention Assez bien.

Un bon dénouement plein d’enseignements. Il se dégage principalement pour une rare fois, le bon fonctionnement d’une institution au pays des Gnassingbé. A supposer que la DRE Kara a eu tort, la CNDH dans ses missions régaliennes a sauvé les meubles. Autant la discipline scolaire est une valeur cardinale autant la vie de cet élève aurait pu fatalement basculer.

Que chacun tire leçon de cet épisode de l’année 2023 au Togo pour que véritablement cesse la caporalisation des institutions de la République. L’État de droit est une garantie de la paix, la stabilité et le développement.

Honoré ADONTUI

By Aristo